OUZBEKISTAN, BYE BYE 2014-12-14 08:31:24

Après Khiva, direction Noukous, ville sans grand intérêt. Mais, on nous avait conseillé de passer par le musée de Noukous, le musée de l'art interdit de Karakalpakie de Mr Savitski. Toute la fin de sa vie, il collectionna une multitude d'œuvres interdites pendant l'ère soviétique. Maëlie s'est beaucoup intéressée, Daphné beaucoup moins, mais ça nous a permis de repéré son unique centre d'intérêt : les sculptures !
Ensuite direction Muynak, ancien port de pêche au bord de la mer d'ARAL. Nous prenons 2 autostoppeurs dont 1 nous invite chez lui à prendre le thé (BAKHTIAR, ses 2 fils Danabek 5ans, Duman 2 ans, sa sœur Kamar, et ses 2 parents). Une belle grande maison de plein pied bien chauffée.
Nous les quittons de nuit, nous trouvons un petit parking pour dormir. Nous nous couchons, il fait déjà -10°C… Petit problème prémonitoire, les isolations en alu ne collent pas au pare-brise. Et sans ça, le froid rentre dans le camping-car à une vitesse fulgurante… Habituellement, nous mouillons les ventouses pour une bonne adhérence, mais l'eau gelait immédiatement au contact du carreau… Notre très astucieux Ronan trouva une bonne idée : Nous avons mouillé les ventouse « à la vodka » !!! Bon, 1er obstacle franchi.
Nous avons passé une très agréable nuit, le chauffage au gaz n'arrête pas de couper, la température dans le camping-car descend à 3,5°C… Nous avions l'habitude d'éteindre le chauffage et parfois de se réveiller avec une température de 4°C au petit matin. Mais là, la température descendait à 4°C en 1 heure ! Suite des aventures au réveil, afin de mettre du chauffage, Ronan a voulut démarrer le moteur… Mais non, RIEN, Nintra... On va préparer le café, mais non, pas d'eau, plus de toilette. Imaginez-vous à cet instant précis, le niveau de panique dans le camping car au fin fond du trou du cul du monde par -15,5°C dehors !
Par bonheur, un homme passe à côté et nous lui demandons de l'aide. Il va chercher son camion pour nous tracter, ce qui fait redémarrer le moteur, mais aucune pêche, notre Maligorn a perdu toute son énergie. Cerise sur le gâteau, il nous demande de le payer pour le trajet de 10mètres… Ce n'est pas le moment de négocier, OK…

Pare-brise gelé intérieur/extérieur. Nous avançons difficilement jusqu'aux prochaines maisons. Par chance, nous frappons enfin à la bonne porte, le gars a son jardin rempli de voitures désossées ! Après un petit moment, il découvre la raison du problème : le préfiltre à gasoil gèle ! Nous voulons démarrer le groupe électrogène, mais lui aussi est gelé ! Depuis il dort avec nous dans le camping-car, bien au chaud ! Nous branchons notre petit chauffage chez le monsieur pour le préfiltre et après une bonne heure, nous voilà repartis ! Pioufff

En résumé : Les conseils des 4 pichons voyageurs en cas de grand froid :

  • Toujours avoir une bouteille de vodka à portée de main, ça ne gèle pas (pour les ventouses et pour se remonter le moral !)
  • Prévoir un gratte-gratte pour le pare-brise !
  • Prévoir de l'antigel pour le gasoil (malgré l'antigel, l'eau présente dans le gasoil de mauvaise qualité gèle dans le filtre !)
  • Prévoir des filtres à gasoil de rechange.
  • Prévoir une casserole d'eau chaude pour réchauffer le préfiltre (merci Renaud pour son conseil).
  • Nous avons également pensé à faire pipi dessus, mais... trop froid dehors!!!
  • Prévoir une petite écharpe pour le préfiltre à gasoil …
  • Bouteilles de gaz : Ne pas être en rupture et prévoir une bouteille d'avance. La pression de gaz diminue avec la température et lorsque le niveau de gaz diminue, la pression diminue, du coup plus de chauffage !
  • Prévoir un pot de chambre ! Une bouteille d'eau de 5L coupée ! Nickel ! (Merci Laeticia pour l'astuce, nous avons pris le modèle familial 5L !)
  • Et toujours prévoir son attirail de grand froid : Doubles grosses chaussettes, collants doublés moumoutes, bonnet, ou cache-oreilles, et foulard sur le nez (les poils de nez gèlent à -15°C !)
  • Ne pas s'arrêter le soir sans habitation en vue, en cas de problème pour redémarrer le matin…
  • Une bonne dose d'optimisme, bon sur le coup, il faut vraiment aller chercher au fin fond des chaussettes cet optimisme…

Inutile de vous dire que nous n'avions plus envie d'arrêter le moteur, donc visiter Muynak n'était plus du tout une priorité. Ce que nous voulions, c'est nous échapper d'ici ! Nous sommes tout de même passés voir ce qu'il n'y a plus rien à voir. Ca y est nous avons enfin vu « le rien » : La mer d'ARAL et sa catastrophe écologique (elle s'est retirée de plus de 180 km…) C'est impressionnant, cette étendue avec ses quelques épaves de bateaux rouillés.


Vestige de ce qui fut autrefois un des 2 ports majeur de l'ARAL.
Et voilà, nous ne nous attardons pas, nous voulons chauffer le moteur.
Nous poursuivons notre route vers le Kazakhstan, nous décidons d'accélérer afin d'arriver au bord de la mer Caspienne au plus tôt et éviter de trainer dans le froid.
Nous passons des rivières gelées, nous commençons à nous demander si la Mer Caspienne n'est pas gelée ? (Petit appel téléphonique à Almaty, OK, on peut rouler sans problème mais ne pas remonter au nord, il fait -30°C…

Traversée du désert avec une belle route glacée.

Image insolite, un troupeau de dromadaires qui traverse la route, ça nous rappelle le désert, la CHALEUR (mot tabou, comme beaucoup d'autres, on y reviendra)…et un groupe d'enfants qui patinent !
Maëlie et Daphné qui fond du patinage sur une flaque.
Non, ce n'est pas un mirage !
Reportage animalier de l'est de l'Ouzbékistan :

ça prépare l'hiver… MOTS TABOUS :
Ici dans le camping-car, nous avons des mots tabous (Petit Souvenir d'Emma rencontré en Mongolie, son mot Tabou : LE CHOCOLAT)
Pour Maëlie : C'est « CAMEMBERT » encore pire « CAMEMBERT COULANT », « RACLETTE », vous voyez le thème ?
Pour Daphné : « Pompot »
Pour Ronan « Viande saignante, côte de bœuf, … »
Pour tatiana « Noix de Saint-Jacques, fruits de mer,… »
Pour le beurre salé, un bonheur d'en trouver ponctuellement dans les grandes villes ! Aaaaaaaah PRESIDENT… on t'adore !
Ouzbékistan, la fin :
Ça y est nous quittons l'Ouzbékistan, nous avons particulièrement apprécié ce pays par les jolies rencontres que nous avons fait. Les ouzbeks sont particulièrement accueillants ! Nous le fuyons un peu sur la fin mais pour une raison bien précise les TEMPERATURES ! C'est un pays à recommander!


Voir les autres news de Les 4 pichons voyageurs

Source
Les 4 pichons voyageurs
http://les4pichonsvoyageurs.blogspot.com/2014/11/ouzbekistan-bye-bye.html#comment-form

 

© 2014 CampingCar-News - Mentions légales -
My web solution