BOUKHARA 2014-12-06 16:59:25

Sur notre route, nous voyons du monde dans un champ, nous aussi on a envie de participer à la kermesse, allons voir…
Bouzkachi:
Nous découvrons un grand champ où se dispute le congrès national de Bouzkachi ("attraper la chèvre") une sorte de rugby/polo à cheval avec pour balle, une chèvre éviscérée.

A la fin d'une partie, un homme nous propose de nous diriger vers le podium, pensant que c'était pour mieux voir. Mais non, arrivés au podium, tout le monde nous regardait, on nous a applaudit, offert des verres ! Et zoup, on nous a demandé de quitter la zone de courses illico, trop dangereux pour les touristes. Et nous étions heureux de s'être en effet écartés quand les chevaux sont arrivés au grand galop vers le podium !!!

Ici, on vient chercher ses chachliks (brochettes) à cheval !
Asie centrale et sa fibre commerciale :
Gasoil :
En Ouzbékistan, il y a un hic, c'est trouvé du gasoil. La plupart des voitures roulent au gaz (méthan) ou à l'essence (benzine). Avant l'hiver, le gouvernement vend ses stocks d'essence à la Chine, ça pose inévitablement quelques soucis d'approvisionnement. Des queues sans fin aux stations de benzine pendant que pleins de stations neuves de méthane sont fermées mais neuves !





Petite photo de notre douche en Ouzbekistan (et encore nous nous étions débarrassé de nos poubelles !!!) . Douche multifonction : Bidon lave linge blanc et bleu, réserves ce gasoil, sèche linge… Une belle collection de bouteilles de différentes tailles. 5L, 8L et 10L !!!!
Plus nous allons vers l'est de l'Ouzbékistan, moins nous trouvons de station de gasoil, mais plus nous trouvons de gasoil au black ! Le meilleur remplissage à ce jour, avec un bidon de 20L, il nous affirme nous vendre 25L. Bon, soiteeeee, son bidon est extensible, mais sachant que notre jauge de gasoil était à la moitié donc qu'il lui manquait 40L, nous avons surement eut du mal à rajouter 50L… Ronan s'énerve un bon coup, ils gardent le sourire, et ok tape dans la main. Ils auront essayé !!!
Quand la fibre commerciale persiste :
Gaz : A une station, remplissage de notre bouteille de gaz. Le gars règle sa bécane à 21kg, Ronan tourne la tête, et hop il appuie sur le zéro et hop par magie on arrive en ¼ de millième de seconde à nos 21kg. Sauf qu'il n'avait pas prévu le coup : une Tatiana en furie sort sa tête de la fenêtre et hurle à son tour… Un peu ahuri, il remet à 10KG et reprend le remplissage, non mais !
Magasin : à Boukhara, nous ressentons directement la fibre commerciale héritée de la route de la Soie… Tous les commerçants nous appelle, ben oui en novembre, on se sent un peu seuls en tant que touristes ! « Moins cher que pas cher »… Mais nous découvrons de magnifiques bazars avec pleins de couleurs et un petit air de contes de Milles et une nuit.

Visite de Boukhara:
La prison Zindon :

Le Palais royal et son musée :



Evolution de la mer d'Aral depuis 1960.
Les seul vers à soie que nous verrons sur la route de la soie ! Centre historique de Boukhara :

Medersa Mir-i-Arab à gauche et la Moquée Kalon à droite qui entourent le Minaret Kalon, le plus haut d'Asie centrale (47m de haut) avec des fondations de 10m de profondeur reposant sur des roseaux le protégeant des secousses sismiques.



Quand les températures commencent à descendre, les chapeaux ouzbeks en fourrure d'animaux sont très tentants !

Dans la rue, une jeune femme nous interpelle, elle parle très bien le français. L'été, elle est vendeuse de tapis, et le reste de l'année, étudiante en français afin de devenir guide. Mexriniso (au manteau gris) faisait visiter la ville à ses copines pour l'anniversaire de l'une d'elles. Elle a voulu visiter notre Maligorn, et estime sa valeur à 2 bons tapis de soie !!! Elle nous apprendra que la France est le premier pays en terme de tourisme à visiter l'Ouzbékistan...
Retour sur la route de la soie :
Pendant que les filles font école, Ronan fait la vaisselle, avec un envie de musique… Freedom For King Kong, douce mélodie pour une vaisselle efficace !
Gazli :
Gazli, la ville fantôme au milieu de nulle part (rien à 200km à la ronde…) Glauque… Mais, il y en a une qui est contente d'être passé par là.
Ca y est, Maëlie s'est enfin décidée pour ses premières longueurs de vélo, seule !!!
Yaouhhhhh c'est parti…

Désert de Kyzylkoum :


Tatiana avait faim, et à proposé à Ronan de s'arrêter sur le bas côté. Pour une fois, Ronan n'a même pas cherché à discuter afin d'étudier si le terrain était penché, dans le vent, bien orienté au niveau du soleil, ou autre… ERREUR, en 2 secondes, on s'est enlisé !!! Mais on fait tout de même les choses bien : On s'enlise à côté d'un chantier… Merci l'engin de chantier !
BERUNI :
Presque arrivés à Khiva, il fait nuit. On s'arrête prêt d'une station de gaz, et on demande si on peut se garer pour une nuit. Et là... On nous installe dans le garage avec l'électricité, et une bouteille de vodka en plus ! La bouteille des « montagnes noires » de la Karakalpakie, région ouest de l'Ouzbékistan, une sorte de « Bretagne Ouzbek ! ». Ce fut un agréable accueil !
Nikolaï et sa femme sont fières de nous montrés leurs passeports pour venir en France en 2015, il nous en a même fait une photocopie!!!




Voir les autres news de Les 4 pichons voyageurs

Source
Les 4 pichons voyageurs
http://les4pichonsvoyageurs.blogspot.com/2014/11/boukhara.html#comment-form

 

© 2014 CampingCar-News - Mentions légales -
My web solution