Samarcande 2014-11-30 07:25:49

Samarcande, ville mythique de route de la soie :
Nous nous garons en plein centre, à côté d'un restaurant (pour les mariages). Ce fut une excellente idée : les cuistots sont venus chacun à leurs tours nous amener des plats à gouter !(un régal)
REGISTAN :

Nous commençons notre visite de la ville par le Régistan (place sablonneuse) avec ses 3 médersa (universités).

Nous sommes monté en haut du minaret de la medersa Tilla Karl (qui ve dire « couverte d'or » , voir photo ci-dessous de l'interieur de sa mosquée).


cour intérieure de la médersa. Mausolée de gour-e-amir :
Timur (héros national), et ses 2 fils dont Ulug Beg (autre héro…)reposent dans le mausolée.
Statue d'Amir Timur :

En sortant du régistan, nous avons été accosté par un étudiant en Français qui voulait parler avec nous pour améliorer « son français ». Il nous a raconté un peu l'histoire de la ville, ainsi que le déroulement d'un mariage ouzbek. Nous remercions d'ailleurs Oïbek pour son invitation à son mariage en septembre 2015 !!! Mais il se peut que nous se soyons pas présent…
Il s'est proposé de nous faire visité la mosquée le lendemain matin avant le démarrage de ses cours. Nous acceptons avec grand plaisir !
Maktab 2 (Ecole n°2)
Avant de visiter la mosquée, nous passons faire une petite visite à l'école primaire n°2 de Samarcande. La maitresse et les 40 élèves de la 2ème classe (ce qui correspond à peu près au CE1 en France) nous ont accueillis avec joie.

Ils nous ont montrés leur dernières fabrications (un dessin d'aquarium) à base d'éléments recyclés, et nous ont expliqué le fonctionnement de leur classe. Maëlie et Daphné ont montré leurs cahiers de travail (Anglais et math pour Maëlie) (Activités de graphismes pour Daphné). Ils ont pu comparer les 2 cours d'anglais français et ouzbek, et ont été épatés de voir que Daphné avait écrit son prénom !



Pour les remercier, nous leur donnons des crayons (offerts par les élèves de l'école de Maëlie, nos amis, notre famille…). La maitresse, très contente, proposa de les donner aux 5 meilleurs élèves… Le challenge est lancé ! Nous les quittons pour les laisser aller en récréation. A notre étonnement, les élèves peuvent sortir de l'école pendant la récréation. Ils sont beaucoup plus autonomes qu'en France, par exemple pendant l'heure de midi, tous les élèves se baladent en ville, et ils rentrent seuls en petits groupes le soir chez eux. Et je ne pense pas qu'ils leur arrivent plus de mal que chez nous ! Et oui, en France, nous sommes conditionnés par la peur, il nous faut de la « sécurité ». C'est facile à dire, on les laisse vachement autonomes nos filles…c'est pour ça que Maëlie et Daphné n'arrêtent pas d'entendre « ne vous éloignez pas trop du camping-car »! Bref, continuons la visite…
Mosquée de Bibi Khanoum :
Oïbek nous fait visiter la plus grande mosquée d'Asie centrale. Porte livre un peu imposant… du fameux coran qu'on n'a jamais vu à Tachkent ! (Lorsque Samarcande était capitale du pays)

Petit tour au bazard (crêpes, somsa…) avant de dire au revoir à Oïbek. Merci beaucoup à lui !
Le maligorn se fait bichonner :
Les attaches du capot sont cassées, des soudures s'imposent. Petit rappel, à Nuremberg en Allemagne, 1 personne pour changer un moteur, à Samarcande, 10 personnes pour réparer un capot ! (Pour une soudure qui tiendra 3 jours J)
Petit resto au soleil… un des derniers profitons !
Sucre du dimanche :
le sucre a été tiré au sort un jour où nous avons beaucoup roulé, donc nous avons donné 1 semaine à Ronan pour relever le défis ! Defis relevé à Khiva !
Champ de coton :
Les restes des cotons. Nous avons de l'avenir dans le ramassage de coton ! Les ouzbeks sont actuellement en train d'enlever les plans de coton avant l'hiver dans des carrioles bien chargées !


Les 4 pichons voyageurs continuent leur route de la soie vers Boukhara !


Voir les autres news de Les 4 pichons voyageurs

Source
Les 4 pichons voyageurs
http://les4pichonsvoyageurs.blogspot.com/2014/11/samarcande.html#comment-form

 

© 2014 CampingCar-News - Mentions légales -
My web solution