Kazakhstan, nous voilà… 2014-10-07 13:36:43

Samedi matin, on prend le p'tit dèj, Maëlie commence son évaluation de math avant de passer la frontière. Et puis voilà qu'on frappe au carreau : Renaud qui passe par là. Nous l'avions rencontré à Oulan Bator, et il quittait la Mongolie le même jour que nous, mais avec son 4x4, il passait par l'Altaï , les montagnes à l'ouest de la Mongolie. Et 6 jours après, on se retrouve à la même heure au même endroit !
On se fait un débriefing arrivés au Kazakhstan. Renaud nous raconte son expérience de voyageur…. depuis 3 ans : entre les coins du Kirghizstan à visiter, les astuces de voyageurs (informatique, lessive et tout et tout !). Les heures passent, nous emmagasinons un maximum d'informations, mais il doit repartir vers le Kirghizstan afin de rentrer en France. On était bien, là, garés au bord de la route, à papoter ! Nous suivrons avec intérêt à notre retour en France son actualité (littéraire, télévisuelle ou cinématographique ?) sur ses 3 mois passés avec son fils de 18 ans à dos de cheval au Kirghizstan !
Notre parcours serait-il en train de se modifier ? Est-ce que irons voir ce pays, le Kirghizstan que tout le monde décrit comme un beau pays ? A voir ?
Mais attaquons le Kazakhstan dans un premier temps !
Le nord du Kazakhstan, est très plat, des grandes plaines à perte de vue… Et s'approchant d'Astana la capitale, ça commence à vallonner. Euh, non en fait c'est un mirage!
Café au milieu nulle part. Un bon « bœuf » bourguignon kazakh. Bonne pioche dans la liste de mots inconnus du menu.

Comme en Mongolie, les chevaux sont en Liberté, paisibles.

Nous nous préparons pour une série de contrôles policiers en tous genres en Asie centrale. Le premier comique. Soit disant Ronan n'aurait pas ses phares, mais il avait ses veilleuses allumés. Bon, il faut que le policier trouve autre chose…. Le permis… non c'est bon… Autant y aller directement, il montre un billet de 100 $ de sa poche ! Mais bien sûr, il rêve !!! Après avoir montré son autorité en criant sur Ronan (qui comprend parfaitement russe !), il demande de le suivre jusqu'au commissariat de police : heu, il s'arrête au bord d'un immeuble et on reste devant, mais rien qui ressemble à un bâtiment officiel. Il nous demande un document qu'on est censé ne pas avoir… On lui montre l'attestation d'assurance : ça ne lui satisfait pas, mais il nous dit qu'il va à l'immigration vérifier quelques chose. Nous avons fait sortir les filles pour l'amadouer… Il fait le tour du pâté de maison et revient au bout de 48 secondes, nous rend les papiers et dit ok ! Voilà, premier contrôle passé haut la main !
Sur la route :
On arrive à 50 km d'Astana, et aucun coin pour dormir… Désespoir ! On s'arrête au bord de la seule sortie de route, la seule âme qui vive depuis des kilomètres et des kilomètres. On demande à l'entrée d'une usine si on peut se garer, et au bout d'une petite heure, le chef en personne vient nous voir et nous fait entrer dans l'enceinte de l'usine et nous fait monter dans sa petite chambre. Il veut que nous dormons dans une des chambres de l'immeuble, et à l'air déçu quand nous refusons. Nous prenons un thé, des chocolats, de la langue de bœuf kazakh et partons faire un gros dodo tranquille en sécurité, au bord de l'immeuble où dorment tous les membres du service de sécurité de l'usine ! Nous offrons aussi des galettes bretonnes et une petite tour Eiffel, et il nous annonce qu'à Astana où il habite il a une Porsche Cayenne….. ohhhh le pauvre !!!!


Encore plus heureux à notre réveil : la cuisinière nous avait fait des beignets… Hummmmm quel délice !
ASTANA :
Astana, nouvelle capitale futuriste qui a poussé comme un champignon en 20 ans. Première étape, ambassade d'Iran pour faire nos visas. Et comme l'ambassade du Kazakhstan à Oulan Bator, elle avait déménagée, où plutôt elle n'a jamais été à l'adresse du guide ! Moins facile ensuite… Mais quand nous la trouvons, un accueil très sympathique nous attendait avec les petits gâteaux ! Y'a plus qu'à attendre la réponse de Téhéran à Almaty… Suspens
Entre temps, visite d'ASTANA :
Le Baiterek, ou « Boule en or » pour les filles :Vue de nuit :


vue de jour :

Vue d'en haut :



L'empreinte de la main du président (depuis 1989) qui porterait bonheur ?

Dieu nous parle, mais en kazakh, on a pas tout compris !
Daphné devant la maquette de la ville… Impressionnant Tatiana et Daphné essayent de réaliser leur tour originale à elles, difficile de rivaliser avec Astana !!!
Ronan, heureux de manger un burger-king ! 20 ans après avoir gouter au burger-king parisien, il voulait changer du succulent mac do de Concarneau!!!
Petite partie de plaisir pour Maëlie et Daphné également, un parc de jeux dans chaque centre commercial ! Par contre, pour la piscine, on repassera un autre jour, nous n'avions pas ce jour-là 80€ à y mettre, même si c'est un centre aquatique fantastique et même s'il se trouve tout en haut d'une tour penchée, et même si il y fait chaud, et même si tout le monde y avait envie !!!



Quelques exemples de bâtiments d'ASTANA…

Maintenant, nous voici à Almaty pour fêter l'anniversaire à Taty, à suivre...

Voir les autres news de Les 4 pichons voyageurs

Source
Les 4 pichons voyageurs
http://les4pichonsvoyageurs.blogspot.com/2014/10/kazakhstan-nous-voila.html#comment-form

 

© 2014 CampingCar-News - Mentions légales -
My web solution