ETAPE DU 22 AOUT 2014 – BOUKHARA – KHIVA 2014-08-25 09:53:38

Aujourd’hui étape de liaison. Route plutôt monotone avec environ 500 kms.

Une vision plus littéraire… (source équipage Boucherie)

La route ,la route ,la route, et le désert de karakom. et enfin khiva.

Normalement ce sont les moutons et les brebis que l’on voit agglutinés le long des murs à la recherche de l’ombre. Aujourd’hui se sont les touristes.
Bonne nouvelle nous avons 38 degrés au lieu de 42 hier. Pourquoi préciser
Que c’est à l’ombre. En plein soleil? Je ne veut pas savoir.

Les russes ont vidé la ville de ses habitants. Aujourd’hui la vie revient progressivement, et la rue Karl Max a été rebaptisée.

Les tombes que l’on voit sur les remparts sont les tombes des personnes décédées à l’extérieur de la ville. Quand on est sorti on est sorti, même mort on ne rentre pas.

Nouvelle expression pour touristes. C’est moins cher que gratuit.

Je vais dire bonjour à Katya, le chameau fétiche de la ville, qui me regardait avec son air de chameau mal réveillé. Je le quitte rapidement car il n’a aucune conversation.

Nous sommes au pays de khorezm et des zoroastriens. Statue du mathématicien , Algorethme ,(973 1048) qui a laissé son nom aux algorithmes.
Beaucoup lui en veulent depuis ce temps.

Le minaret aurait dû être beaucoup plus haut pour voir jusqu’à Samarcade. Faut pas pousser, il y a 433 km.
L’interruption de la construction peut avoir plusieurs explications.
1. Le sultan réalisa que le muezzin pouvait voir de là haut , ses concubines.
2 ème explication d’Alain. Le muezzin n’aurait pas eu le temps de monter et descendre entre 2 prières.
Plus prosaïquement, le sultan est décédé avant la fin de la construction.

Les motifs sur les mosquées rappellent bigrement les dessins Art déco. Des motifs, des fleurs, stylisés, entrelacés. C’est vraiment beau.
Une sorte d’estrade dans le harem. On y dressait la yourte. De l’ombre, un courant d’air, de grâce. Touristes cuits.

Roustam nous donne ses commentaires. Des marchandes se mêlent à notre groupe. On nous montre des écharpes et des écharpes. Mais les motifs et les coloris sont difficiles à porter chez nous. Quelle idée de nous vendre des écharpes,des chapkas et des toques en fourrure par cette température

Pahlavon Mahmud (1247 1326) de son vrai métier il confectionnait des manteaux de peau, lutteur invaincu, poète, créateur d’une branche du Soufisme. Devenu saint, on lui construit un mausolée merveilleusement décoré. Tellement beau qu’un khan se l’appropria? C’est lui que l’on voit en premier.
Formidable visite puisque le lieu est beau, calme, climatisé avec des chaises pour s’affaler.

Tous les ans une fête de la mémoire a été instaurée pour rendre hommage à toutes les personnes, dirigeants, intellectuels qui sont partis dans les purges staliniennes. (Dont Niedernoff photographe.)

Oh, plus de 40 degrés à l’ombre. Ouais, on nous sert du chou farci. C’est de circonstance.
Dominique fait baisser ma température en renversant la bouteille d’eau sur moi.
Délicate attention.
Nous parlons bijoux. Interrogé, François répond « je ne lui en ai pas achetés beaucoup, mais faut voir, c’étaient des chers »
Le cadre est comme toujours bien agréable et les légumes farcis bien bons.

La mosquée aux 218 piliers nous apporte un peu de fraîcheur. Elle ressemble ( de très loin) à la mosquée ,cathédrale de Cordoue. Par contre les piliers sont joliment décorés.

Harem, haram veut dire femmes.

Le soleil sur les vieilles pierres et mordant. Nous nous réfugions à l’hôtel et sa piscine.

Le resto paraîtra certainement plus calme après notre départ. Notre petite bande n’est pas des plus discrète. Nous sommes installés sur des bancs. Au moment de partir, mon époux et moi même nous levons en même temps, laissant seule Marie France faire contre poids. Patratra sans dommages, c’est bien d’avoir des réflexes.

Nous revenons dans le noir. Heureusement que Gilles nous a prêté une lampe torche car nous évitons de justesse des personnes allongées à terre qui dorment. Ici tout le monde dort dehors sur des charpaï ou non. Il fait si lourd.



Voir les autres news de Paris Pékin Camping-car (FFCC)

Source
Paris Pékin Camping-car (FFCC)
http://www.ffcc-paris-pekin-camping-car.com/blog/archives/4634

 

© 2014 CampingCar-News - Mentions légales -
My web solution